LIVRAISON en 48h
avec suivi de commande
Votre panier est vide.

UVA, UVB : comment protéger sa peau ?

Voilà l'été... Et nos envies de plage, d'UVA et d'UVB... Oui mais voilà, le soleil, on l'aime autant qu'il en veut à notre peau. Il peut être agréable et même bénéfique à bien des égards, notamment pour son apport en vitamine D. Mais sachons rester raisonnables, sauvons notre peau des rayons UV qui endommagent un peu, beaucoup notre peau... à chaque exposition non protégée.

blank
29.07.22    Les dossiers "EXPERTS"
Écrit par LES EXPERTS IOMA

Quelles différences entre UVA et UVB ?

Les UVB sont responsables du bronzage et des coups de soleil (“B comme brûlure”) mais aussi des inflammations, et ils favorisent le vieillissement de la peau et les cancers cutanés. Ils restent dans les couches superficielles de la peau. L’intensité des rayons UVB varie en fonction des saisons, du moment de la journée et de la localisation géographique. Il est donc difficile de recommander des périodes et durées d’exposition. Les UVB (comme la lumière UVA) se reflètent dans le sable, l’eau et la neige (80% des UVB sont réfléchis par la neige !). Les UVB causent aussi plus de dégâts à des altitudes élevées, raison pour laquelle si on passe ses vacances à la montagne, on doit porter un écran solaire.

Les UVA sont l’une des causes principales du photovieillissement (pour s’en rappeler, on se souvient de “A comme âge”). Contrairement aux UVB, ils ne dépendent pas des saisons. Ils sont là toute l’année, tout au long de la journée, même par temps nuageux et quand il ne fait pas beau. Les UVA sont responsables de la dégradation du collagène et de l’élastine nécessaires à la bonne structure et fermeté de la peau. Ils participent à l’excès de production de radicaux libres, qui viennent affoler la peau et causer son vieillissement prématuré (rides, taches, relâchement). En atteignant les couches profondes de la peau, les UVA favorisent l’apparition de cancers cutanés.

Autre différence, les rayons UVA traversent le verre, ce que ne font pas les UVB. À moins que la fenêtre de notre bureau ou les vitres de notre voiture ne soient spécialement traitées pour filtrer les rayons UVA, notre peau y est exposée, raison pour laquelle il est indispensable de porter un écran solaire chaque jour, même si nous n’avons pas l’impression d’être exposé.

Comment choisir son soin solaire ?

Les soins solaires doivent contenir au minimum un filtre anti-UVB et un filtre anti-UVA pour être efficaces. Les UVB sont les plus nocifs pour la peau, car ils sont responsables du coup de soleil. Les UVA sont les plus nocifs pour la santé, car ils sont responsables du vieillissement cutané prématuré. Pour bénéficier d’une protection optimale contre les UVA et les UVB, on opte pour un écran solaire portant la mention « à large spectre », qui signifie qu’il a pu décrocher cette mention suite aux tests qu’il a passés.

Le Cell Protector SPF 50+ PA++++ de la marque IOMA est un soin protecteur pour le visage, anti UVA/UVB à large spectre L’indice PA++++ est l’un des niveaux de protection contre les UVA le plus élevé possible. On peut l’utiliser seul ou en complément d’une crème de jour dès que l’index UV est supérieur à 3.

Le Cell Protector peut s’appliquer :

Bien hydrater sa peau

L’été, on poursuit le rituel beauté de notre peau en l’adoptant à notre environnement. On ne déroge pas à l’hydratation de la peau par un soin cosmétique spécifique, que l’on applique matin et soir. Plus notre peau est hydratée, plus elle est préparée à l’exposition au soleil. L’ultime protection estivale de la peau est bien évidemment la protection solaire. Chaque matin, après les soins habituels, on applique un soin protecteur solaire à indice adapté à notre nature de peau.

On n’oublie pas l’été le rituel beauté hebdomadaire du gommage et du masque hydratant, pour libérer d’abord la peau de ses cellules mortes et pour la régénérer.

Bien exfolier sa peau

Le gommage est le bon geste pour un bronzage lumineux ! L’exfoliation est fortement recommandée l’été aussi car elle permet de faire peau neuve avant de laisser bronzer sa peau : le gommage stimule le renouvelle cellulaire, et élimine les impuretés présentes sur la peau. L’exfoliation favorise le bronzage de longue durée, mais attention à ne pas en abuser : gommer sa peau plus de deux fois par semaine peut l’assécher et la rendre vulnérable au soleil.

Vous aimerez aussi

Vérifié indépendamment
1995 avis